Hello le Cie !

Comment allez-vous ?

Ici je dirai que l’humeur du jour et dans le titre de cet article ;)

Si vous me suivez sur Instagram, il y a peu j’ai posté cette photo avec en commentaire : « avoir des envie d’escapades, de voyages, de découvertes, de rencontres et d’évasion ».

IMG_20170604_143035697

En ce moment, je rêve d’ailleurs, de tout plaquer et partir loin très loin ou près tout près… peu importe du moment que je m’évade du quotidien.

J’ai envie de découverte, de rencontre, d’évasion, de quelque jours loin du quotidien qui parfois devient lourd, trop speed, trop chargé, ... je pourrais là tout de suite vous parler de la charge mentale de la femme mais le sujet a assez été abordé.

Non moi j’ai envie de te partager mes envies d’évasion comme je me les représente :

* Se poser à un endroit et admirer le coucher de soleil qui te transporte dans un cocon de zenitude

lever-de-lune-au-coucher-du-soleil

Accompagné d’une musique que je kiffe et d’un cocktail, c’est ma définition du  paradis; avec ça, je m’évade

bali

* marcher dans des vieilles rues pavées et se laisser porter par l’histoire et la vie, tout en laissant courir ses doigts sur les vieilles pierres

lisbonne 1romeeze alpes maritimes

* S’asseoir à une table pour prendre son temps, et se délasser tout en regardant le monde s’accélérer autour de toi

61fecffb5a50a0349ad8e4c2997acbe0

* flâner dans la ville et admirer les balcons fleuris, l’art de rue, et les  façades.

0c01dcf1fa630b2861ed6de5e6da51a1ar_12342cafepfbis

cest-lart-rue-street-art-exemples-meilleur-L-oiEl7tbordalo-art-rue-dechets-lisbonne-raton-laveur8

balcons-fleuris-de-cartagena027ob_05e70a_balconbis

Partager c’est déjà une promesse qu’elle se réalisera un jour, comme un souhait prononce à demi-mot.

Juste une furieuse envie de sauter à pieds joints dans l’inconnu dans un lieu inconnu où tu es inconnu. juste prendre son temps, flâner, ne plus compter les heures, et oublier tout.

Pour ceux qui disent : «  ben pourquoi tu pars pas, rien ne t’empêche » ... je leur répondrai gentiment et avec le sourire que si plein de choses m’empêchent, en fait.

D’abord, le budget, malheureusement nous vivons dans une société où tout est exorbitant et quand tu as un petit salaire, ben tu ne vis pas tu survis en payant tes impôts, tes factures, les frais de scolarité, les frais médicaux de moins en moins remboursés, les aléas comme les pannes de voitures les réparations etc… et tu as vite fait le tour du quotidien qui t’empêchent de mettre des sous de côté et de partir.

Puis viens ensuite cette pression qu’on te met que tu te mets pour assurer sur tous les fronts afin d’être un « bonn(e) » : parent, membre d’association,  parent d'eleves, bloggeuse, salarié, élue CE, maitresse de maison, femme, amie, sœur, fille … j’avoue j’y arrive plus car j’ai plus de soupape de refroidissement, ce petit sas de décompression, j’ai besoin d’oxygène et mon oxygène se traduit par l'envie de voyager.

J’ai toujours aimé voyager, partir à la découverte de lieux inconnus, c’est ancré au fond de moi et parfois ça en devient étouffant comme en ce moment.

Alors demain, si tu me disais que tu pars en voyage, je te dirai avec le regard du chat botté de l'ogre vert :

c69af27e8ee658486c6ba3ee5fb349e7

Et si on me demandait « où j’aimerai partir exactement » je te répondrai peu importe du moment que je pars. Cependant, j’émettrai le souhait que cet escapade me ressource alors je te dirai :

* Rester au lit et admirer la vue durant des heures, des jours, des semaines à New York, je m’en lasserai jamais … car cette ville,c’est ma ville et ça le restera pour toujours  …. Sa folie urbaine m’apaise, c’est comme ça, j’y peux rien, histoire de vie antérieure toussa toussa

c939e34a0755b48c1ca97ba422d7784e

* embarquer à bord d’une péniche à Venise pour être bercer par la magie de la ville.

97545b79c4c883eb88d892a842087df0

* s’imprégner de l’authenticité de Lisbonne à travers son architecture et son tramway à l’ancienne

lisbonne

* se mettre au vert dans les rizières de Bali et vivre avec la population locale

bali 3

* parcourir les rues apaisantes et chaudes de la Grèce

grece 1grece 2grece 3

Ou complètement surprenant peut etre pour toi, amis lecteurs, me perdre dans le Paris « insolite » à la fois apaisant et irréel.

CIMG4748d7cc073c387d7425401f02b0ce62c3a1mouzaia-quartier-paris-19-2

rues-insolites-paris-passage-hommeperchoir-600x450rue-crémieux

Que cet article est long, nom de dieu, je n’ai pas vraiment l’habitude de faire des articles comme cela, de parler de moi et de me livrer comme ça, j’espère que ça ne t’aura pas trop saoulé, ami lecteur, je m’en excuse, remarque tu es peut etre parti avant la fin de cet article 

alors pour conclure cet article bien trop long (enfin), je te murmure : « VIENS, je t’amène … »